12 juin 2024
the-vert-menthe

Comment choisir ses infusions pour l’hiver

Nous approchons de la fin de l’été et du début de l’automne. Le temps va se rafraîchir, il fera plus sombre de bonne heure et vous aurez probablement envie de vous blottir près d’un bon feu de cheminée avec une bonne tasse d’infusions pour l’hiver. Non seulement cela vous réchauffera pendant les journées froides, mais de nombreuses études montrent que les buveurs de thé noir ont moins d’infections respiratoires. Mais saviez-vous que tous les thés ne sont pas également bénéfiques ? En fait, différents types de thé peuvent avoir des effets opposés sur notre santé ! Cet article vous aidera à choisir votre thé pour l’hiver

Le thé vert et ses bienfaits

Commençons par le thé vert. Il est récemment devenu l’un de mes thés préférés car il est léger, rafraîchissant et plein d’énergie . Il présente la plus forte concentration de catéchines (antioxydants) parmi tous les thés et est donc très bon pour la santé :

– Le thé vert prévient les dommages et les mutations cellulaires, et donc le cancer

– Une étude menée en 2008 par la Harvard Medical School a révélé que les fumeuses qui buvaient au moins une tasse de thé vert par jour réduisaient leur risque de cancer du poumon de près de 50 %. Cela est dû au fait que le thé vert ralentit la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins qui alimentent les tumeurs.

– Le thé vert aide à perdre du poids car il accélère le métabolisme et augmente la combustion des graisses jusqu’à 40% ! En buvant du thé vert, vous réduisez également votre taux de cholestérol. On le recommande dans la préparation des infusions pour l’hiver.

infusions-pour-lhiver

Le thé noir

Parlons maintenant du thé noir… Je ne recommande pas ce type de thé à qui que ce soit toute l’année car il est très riche en caféine et a un très faible pouvoir antioxydant. Il a certes quelques avantages pour la santé, mais ils sont contrebalancés par ses effets néfastes.

– Le thé noir accélère votre rythme cardiaque. Cela est dû à la forte concentration de caféine, qui est un excitant. On a l’impression que le thé est moins fort que le café, mais le thé noir est particulièrement puissant. Nous déconseillons d’en boire à des personnes qui ont des maladies cardiovasculaires.

– Boire du thé noir réduit la production de salive, ce qui peut entraîner des caries dentaires

– Le thé noir contient du fluorure qui peut augmenter la fragilité des os s’il est consommé en grande quantité sur une période donnée

Alors certes, le thé noir a un goût intense qui séduit les personnes. Néanmoins, compte tenu de ses nombreux effets négatifs, il existe d’autres thés très bénéfiques, il suffit de savoir lequel acheter. Je recommande le plus souvent les infusions pour l’hiver car elles sont pleines d’antioxydants et contiennent des vitamines.

the-noir-vrac

Infusions pour l’hiver

Avez-vous cette habitude de prendre des infusions pour l’hiver ? Nous vous recommandons cette pratique qui réchauffe notre corps et, selon les plantes choisies, apporte une grande diversité de bienfaits à notre organisme.

Exemples d’infusions pour l’hier

– Menthe poivrée : C’est mon type de tisane préféré et donc le premier que je vais vous recommander ! Elle est très bénéfique car elle facilite la digestion, soulage les ballonnements et les maux d’estomac. La menthe poivrée aide également à perdre du poids (elle coupe l’appétit) et stimule la mémoire.

– Le gingembre : Le gingembre a beaucoup de propriétés anti-inflammatoires et peut réduire les nausées causées par les nausées matinales pendant la grossesse ou la chimiothérapie.

– Camomille : Le thé à la camomille est bien connu pour ses effets sédatifs et sa capacité à soulager le stress et les maux de tête dus à la tension. Vous pouvez également l’utiliser comme compresse pour les fièvres.

– Hibiscus : L’hibiscus favorise la santé cardiovasculaire, prévient les calculs rénaux et réduit les niveaux de pression artérielle.

Fabriquer ses tisanes soi-même

Je vous recommande de fabriquer vos tisanes vous-mêmes pour qu’elles soient naturellement plus fortes en goût. Comment faire ? Je vous conseille de cueillir certaines plantes comestibles de votre jardin, ou à défaut d’un jardin de vos amis. Vous pouvez également vous rendre en forêt ou dans un espace naturel. Evitez seulement de récolter les feuilles qui sont à moins de 50 centimètres du sol, un animal pourrait malencontreusement s’être soulagé dessus. Dans mes infusions pour l’hiver, par exemple, j’adore la tisane de passiflore. Je vous en ai parlé dans un précédent article, qui ne concerne pas les infusions pour l’hiver.

infusions-pour-lhiver

Et si vous les cultiviez vous-mêmes ? La menthe et le romarin sont deux plantes à la culture facile. Même dans un pot à côté d’une fenêtre ou dans une jardinière sur votre balcon, elles s’y plairont. Voici un article simple qui, je l’espère, vous aura donné des idées pour vos prochaines infusions pour l’hiver.

Une réflexion sur « Comment choisir ses infusions pour l’hiver »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *